Les Symptomes et Formes d’autisme

Les Symptomes et Formes d’autisme

La communication, les relations sociales et les comportements stéréotypés, répétitifs ainsi que les intérêts particuliers sont les caractéristiques principales de l’autisme. Ce trouble peut prendre diverses formes, il se manifeste de différente façons et avec une intensité variable, les personnes peuvent être très différente les unes des autres, c’est pourquoi le terme ‘trouble du spectre de l’autisme’ est désormais utilisé. Les symptômes varient de léger à sévère, certains peuvent être présents et d’autres non. Un certain nombre de symptômes doivent être associés afin de poser un diagnostic.

La sévérité des symptômes varie grandement entre les enfants et bien que chaque enfant ait un comportement unique, certains symptômes sont plus courant.

Les personnes autistes ont des compétences différentes pour la communication. Certaines peuvent très bien parler, d’autres non et certaines peuvent éprouver des difficultés à s’exprimer.

Une personne située sur le spectre de l’autisme pourrait présenter une absence ou retard du langage, des répétions de mots ou de phrases, une compréhension limitée ou très particulière ainsi que des difficultés à imiter les expressions du visage ou certains gestes.

Une absence de réponse faces aux tentatives de communication d’autrui, leurs réponses sont généralement sans contexte avec la question et présentent une prosodie particulière (absence d’intonation appropriée).

Le langage est souvent pris au pied de la lettre et rend difficile la compréhension des sens sous-entendu, les sens figurés, les blagues ou le sarcasme.

Les interactions sociales sont particulièrement difficiles et peuvent causer de graves problèmes dans leur vie quotidienne car leur façon d’interagir socialement peut représenter un retard ou un caractère inhabituel.

L’autiste ne répond pas à son nom et semble ne pas écouter lorsqu’on lui parle. Il évite le contact visuel et physique, ne répond pas aux signes d’affection, refuse d’être réconforté et éprouve des difficultés à comprendre les sentiments des autres mais aussi a du mal à parler de ses propres sentiments.

Il a peu ou pas d’intérêt pour participer à des jeux et préfère le jeu solitaire. Il ne s’intéresse pas à l’autre et interagit que dans le but de combler un besoin.

Beaucoup de personnes autistes ont des intérêts ou des comportements qui peuvent être répétitifs ou inhabituels. Elles éprouvent un besoin de suivre certaines routines ou rituels, une tendance à effectuer des mouvementsrépétitifs(appelés stéréotypies) comme se bercer, taper des mains ou tourner sur soi-même.

Un trouble du traitement de l’information sensorielle peut expliquer l’hypersensibilité ou une hyposensibilité à la lumière, aux sons, au toucher, à certaines textures ou une insensibilité à la douleur.

Une intolérance face au changement d’éléments même mineurs se manifestant par des crises de colères, des gestes agressifs contre soi (auto-agressivité) et/ou dirigés vers autrui (hétéro-agressivité).

Selon la classification internationale des maladies (CIM 10) établie par l’organisation mondiale de la santé (OMS), l’autisme est la forme la plus typique et la plus connue des troubles envahissants du développement

 Il existe différents troubles comme :

  1. Le syndrome d’Asperger où l’intelligence de la personne est normale ou supérieure à la normale, il n’y-a pas de retard de langage mais des troubles des interactions sociales et des comportements stéréotypés.
  2. Le syndrome de Rett touche généralement des filles qui présentent un développement normal jusqu’à six mois puis survient une régression et l’apparition de symptômes autistiques.
  3. Les troubles desintégratifs de l’enfance où les symptômes autistiques apparaissent après un développement normal jusqu’à 2 ans.